Valérie Chédru - Ma Lettre de la Rentrée 2019

Les vacances sont derrière nous, la rentrée s’annonce : une nouvelle année scolaire pour les enfants, quelques mois pour atteindre des objectifs un peu trop ambitieux, la course après le temps. La vraie vie en quelque sorte reprend sa place.

C’est aussi un soleil plus doux, des nuits un peu plus longues juste ce qu’il faut pour privilégier l’intimité, et puis la promesse de dîners copines joyeux, de fiestas entre potes bruyants…

Et il y a tout ce qu’on ignore… Tous ces moments inattendus qui vont s’imposer dans notre vie alors que rien ne pouvait les présager : bien-sûr, quelques galères qu’on oubliera vite, mais surtout qui sait : un coup de foudre, une promotion inespérée, un nouvel enfant dans la famille, la découverte d’une vocation, des nouvelles d’une vieille copine, ou tout simplement un délicieux gâteau partagé, un film qui vous émeut aux larmes, un compliment touchant… Tout ce qu’on ne sait pas parce-que personne ne sait ce que sera demain.

Pour accueillir cette nouvelle rentrée, ma lettre vous parle de plaisir et d’action, Indiana Jones n’a qu’à bien se tenir !!!! Et bien-sûr, la recette de Flo aussi surprenante qu’optimiste…

Je vous souhaite une bonne lecture et une rentrée réjouissante, je vais vous retrouver avec un plaisir infini.

Ps : je vous conseille de lire ou relire ma lettre de la rentrée 2018.

Ensoleillez vos journées : faites vous plaisir

 

En juin, en allant, en courant, renouveler mon abonnement de parking à Versailles, mon regard s’arrête sur un homme, installé à une petite table d’une pâtisserie, mangeant avec application et délectation un éclair au café. Dans mon esprit ce Monsieur était, à n’en pas douter, un homme d’affaires sur-occupé. Mais voilà, malgré un emploi du temps en surchauffe, il prenait un quart d’heure de son précieux temps pour s’accorder une parenthèse, un moment de plaisir rien que pour lui. Je n’ai pas pu m’empêcher d’envier cet homme et de penser qu’il avait tout compris, et que ce tout petit moment tout doux lui redonnerait un trésor d’énergie pour la suite de la journée.

La plupart d’entre vous vont reprendre leurs activités à 100 à l’heure, chaque minute comptera pour faire tenir dans la journée, travail, réunions, courses, sorties d’école, devoirs, ménage… sans oublier que tout en étant à la hauteur de votre emploi du temps, il vous faudra supporter les remarques de votre n+1 pour une tâche en retard, un objectif non tenu, l’insolence de votre ado, les caprices du plus jeune, et votre conjoint qui vous reproche de ne pas être assez souriant !!!

Pour tenir ce rythme, faites comme ce Monsieur, accordez-vous chaque jour 2 ou 3 petits plaisirs pour vous ressourcer, reprendre un peu d’air. Jouissez d’un instant pour respirer et reprendre en pleine forme le cours de votre journée. Ainsi vous gagnerez du temps et de la bonne humeur, vous serez plus forts face à l’adversité, et surtout vous vivrez plus longtemps…

Bien-sûr, à chacun ses petits plaisirs : éclair au café, carré de chocolat, massage, s’extasier devant une rose, s’arrêter dans la rue pour écouter un musicien, lire quelques pages d’un bon roman, écrire un poème, sourire à quelqu’un, tricoter, regarder le coucher de soleil…

Attention, le plaisir n’a de valeur que si il est vécut pleinement. Oubliez tout et profitez de l’instant..

Réalisez vous : passez à l’action

 

Les vacances sont propices à la réflexion, et beaucoup d’entre nous réfléchissent pendant cette période à l’orientation de leur vie, et des projets naissent dans nos têtes, souvent beaux et prometteurs. Et puis la rentrée arrive et les projets s’évaporent : pas qu’on ait réalisé qu’ils ne tenaient pas la route mais parce-que nous n’osons pas, nous avons peur… Manque d’estime de soi, peur de l’échec, besoin de tout contrôler, les raisons sont multiples. Et c’est ainsi que nous passons à côté de notre vie…

Si vous voulez être ce que vous avez envie d’être et non pas ce que l’on a envie que vous soyez, il est nécessaire de réaliser ses rêves et d’agir. Un jour, il faut cesser de vivre ses projets dans sa tête, il faut passer à l’action.

Voici quelques conseils :

  • Commencez doucement par prendre confiance en vous. Faites quelque chose de simple, réussissez, recommencez.
  • Saisissez tous les signes, prenez tout ce qui peut vous aider, parfois une rencontre, un encouragement d’un ami, une psychothérapie peuvent servir de déclic : quand Eric, un ami proche, m’a encouragée à écrire des articles, j’ai pensé que j’en étais incapable, moi la matheuse, à part une phrase sujet-verbe-complément, je ne croyais pas pouvoir en faire beaucoup plus ! Et puis il est revenu à la charge doucement. Je me suis lancée, je ne le regrette pas. Sans ses conseils je ne l’aurais jamais fait.
  • Acceptez d’avoir peur, décidez de faire le premier pas, avancez d’un pas chaque jour, lentement, mais surement et la peur disparaîtra parce-que vous passez à l’action.
  • N’ayez pas peur de l’échec (l’échec n’a rien de négatif, c’est une expérience) : échouez, analysez, comprenez, relevez-vous, puis reprenez votre route.

Agir c’est être responsable de sa vie, c’est s’accomplir. N’attendez plus !

PS : lisez ou relisez ma lettre de mai sur l’audace et l’intuition en lien direct avec ce sujet.

Mes clins d’oeil

Proverbe japonais : tu tomberas sept fois, tu te relèveras 8 fois.

Une chanson folk que j’aime : https://www.youtube.com/watch?v=pdpsUwenwJs

La recette de Flo

Flo toujours aussi créative, recette toujours aussi bonne, régalez-vous !

Le Gaspacho andalou

Pour 4 personnes, 5 minutes de préparation

Ingrédients

– 6 tomates mures
– ⅓ de concombre, pelé et coupé en dés
– ½ poivron rouge rôti
– 1 petit oignon rouge
– Quelques traits Tabasco
– Sel, poivre
– Huile d’olive
– 1 avocat coupé en dés (facultatif)
– Chips tortilla

Préparation

– Porter l’eau à ébullition dans une casserole profonde. Préparer un saladier d’eau glacée.
– Inciser en X les tomates et déposer dans l’eau bouillante durant 1 minutes.
– Retirer et déposer dans le saladier d’eau glacée. Retirer la peau et placer les tomates dans le blender.
– Ajouter le concombre, poivron rouge, oignon rouge. Sel et poivre. Ajouter un trait de tabasco.
– Mixer le tout jusqu’à obtenir une soupe épaisse. Placer au frais.
– Verser le Gaspacho de tomate dans des verrines.
– Au moment de servir décorer chaque verrine de concombre, tomate et avocat coupés en petit dés ainsi que des chips tortilla, une feuille de basilic pour la déco.
– Servir glacé.