Me voilà de retour à la maison après avoir fait le plein de bon air, de soleil et d’eau et je suis très heureuse de vous retrouver.
Les petits vont retrouver leur cartable, leurs copains et leur maîtresse et nous notre ordinateur, nos collègues et notre n+1.
Une nouvelle année commence, pour nous tous, pleine de surprises et de défis à relever, nous allons devoir nous mettre en déséquilibre pour avancer. À bien y réfléchir c’est plutôt excitant et, dans un an, nous serons plus grands, plus forts, enrichis d’un nouveau vécu.
Pour ma lettre de la rentrée j’ai décidé de vous parler de l’adolescence et de notre difficulté de parents face à cette période pour le moins mouvementée, du dépassement de soi qui nous aide tant à être fiers de nous, de partager avec vous quelques-unes de mes lectures estivales, et pour prolonger l’été et mettre du soleil dans nos assiettes, je vous propose une recette délicieuse de mon amie Flo et sa cuisine joyeuse et inventive.

Valérie Chédru

Nos amours, l’adolescence et nous

Vers  11 ans pour les filles, 2 à 3 ans plus tard pour les garçons, nos enfants entrent dans cette période que nous appelons l’adolescence, ils entament ce long chemin qui va les amener à l’âge adulte. Et pour devenir adulte, il faut se séparer de ses parents. Winnicott, pédopsychiatre anglais, disait : « grandir, c’est tuer ses parents », pas étonnant que ce soit déstabilisant pour l’adolescent, sans compter qu’il doit aussi gérer les transformations de son corps, son identité sexuelle, etc… Cette période, appelée communément « crise d’adolescence » est nécessaire au développement de votre enfant pour effectuer une bonne entrée dans le monde adulte. La phase de transition entre l’enfance et l’âge adulte est aussi difficile à vivre pour les parents que pour l’adolescent. Vous vous trouvez souvent démunis face à ses réactions et les conflits se multiplient à la maison. Voici quelques-uns de mes conseils pour tenir tant bien que mal la barre :

. Privilégiez le dialogue à l’autorité
. Autonomisez-le: qu’il s’occupe de ses papiers, qu’il gère son argent de poche pour l’achat de ses vêtements, confiez-lui des tâches…
. Fixez un cadre, des règles à la maison et pour les sorties…
. Respectez-le et faites-vous respecter, les insultes sont interdites
. Faites- lui confiance (ceci n’empêche pas votre vigilance)
. Soyez positif en toute circonstance, ne lui transmettez pas votre anxiété
. Autorisez-lui le droit à l’erreur et plusieurs fois, il se cherche donc il se trompe
. Soyez disponible quand il en a besoin et qu’il est prêt à échanger
. Encouragez les sorties avec ses amis. Le petit enfant « mange pour grandir », l’adolescent « sort pour grandir », il doit aller voir ce qui se passe ailleurs (avec des règles bien-sûr)
. Consultez un psychothérapeute si c’est trop difficile à la maison. Il vous aidera à mieux comprendre votre enfant et à adopter les comportements appropriés face à votre adolescent. Vous serez surpris des résultats.
. N’oubliez jamais que c’est vous l’adulte : même si c’est difficile, c’est à vous de faire le premier pas après les conflits, votre adolescent qui veut devenir adulte se sent très justement en position d’infériorité par rapport à vous.

Si vous vous sentez perdu face à votre enfant, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi ICI. 2 ou 3 clins d’œil à l’adolescence :

. Écoutez cette très belle chanson de Cat Stevens « Father & Son », ce dialogue illustre bien le désir du fils de partir et le désir du père de le retenir ICI.
. Un petit peu d’humour ICI.
. Encore un peu d’humour, ça fait tellement de bien de rire ICI.

Le dépassement de soi

Nous avons eu le bonheur, au mois juillet, de voir cette touchante et merveilleuse équipe de France gagner la coupe du monde de football. Ça nous a rendu fiers et joyeux. Cette équipe s’est entrainée, y a cru, et s’est dépassée.
Et si nous nous donnions quelques défis cette année pour être joyeux, fiers de nous, pour développer notre confiance en soi, pour donner un sens à notre vie, pour remettre en cause notre zone de confort, pour se découvrir, pour exister…
Alors nous ne sommes pas obligés de gagner la coupe du monde ! Donnons-nous des défis à notre mesure, des défis sur une journée, une semaine, un mois… et des défis à nous ! Pas ceux des autres ! Pas ceux du travail !  Le défi qui Vous tient à cœur.
Voici une liste de quelques défis pour exemple :

. Pas de téléphone portable pendant un week-end
. Ne pas se plaindre pendant 30 jours
. Une semaine sans sucre
. Arrêter de fumer pour de bon
. Dire non au moins 2 fois dans la journée pour ceux qui ne savent pas dire non
. S’entraîner et courir un marathon
. Écrire chaque jour
. Faire une série d’abdominaux chaque jour
. Se doucher à l’eau froide au moins 4 secondes en fin de douche
. S’abstenir d’alcool pendant 30 jours
. Lire chaque jour quelques pages
. Ne plus prendre l’ascenseur, uniquement les escaliers
. Apprendre à dessiner
. Faire un truc que vous n’avez jamais osé faire et dont vous rêvez
. Etc…

Partagez ICI, avec moi, vos défis, vos réussites.
Pour ma part, j’apprends à chanter cette année, je vous en reparle en juin.

Mes lectures estivales

J’adore lire, ça m’ouvre des portes, ça m’enrichit, ça me nourrit, ça me fait grandir, et pendant les vacances j’ai du temps et j’en profite. Alors voici 3 livres que j’ai aimés cet été :

L’histoire de 3 femmes pendant la seconde mondiale, 3 destins mêlés.
Très beau, très fort.
Très belle histoire d’une adolescente qui a toutes les difficultés du monde à se séparer d’un père tyrannique et abusif. On comprend mieux après la lecture de ce livre à quel point, inconsciemment, il doit être difficile pour nos adolescents qui ont vécu une enfance douce et protégée de se séparer de nous, parents. Ils ont si peu de choses en réalité à nous reprocher. Ils doivent développer des trésors d’imagination pour entrer en conflit avec nous, et nous, et ça nous parait insensé… Mais ils n’ont pas le choix, il faut partir…
On le trouve dans toutes les librairies, en ce moment. Il se lit tout seul, très vite, on ne le lâche pas. Encore une histoire de femmes(3) liées par ces merveilleux atouts féminins que sont les cheveux.

PS : C’est promis, la prochaine fois, il y aura des histoires d’hommes !!

La recette de Flo

Faites-moi plaisir, faites-vous plaisir : prolongez l’été en cuisinant et en dégustant cette délicieuse recette de mon amie Flo : le soufflé aux courgettes de belle-maman.

Recette pour 4 personnes :

. 3 belles courgettes
. 5 gousses d’ail
. 1 oignon
. 1 bouquet de persil
. 1 pot de 20 cl de crème épaisse
. 100g de gruyère rapé
. 2 oeufs.
Couper les courgettes en morceaux avec oignon, ail et persil, sel et poivre.
Faire cuire le tout 10min à la cocotte (tout doucement et sans eau).
Sortir les courgettes, écraser les gros morceaux.
Mettre le tout dans un plat pouvant aller au four.
Mélanger avec la crème la moitié du gruyère et des jaunes d’oeufs.
Assaisonner si nécessaire.
Battre les blancs en neige, incorporer à l’ensemnble.
Ajouter le gruyère sur le dessus.
Mettre au four 20min (200 degrés).
Sortez le plat, laissez refroidir et dégustez !

Mon article vous a intéressé ! Vous pouvez réagir en le commentant ici !