Doctolib
loader image

Au revoir 2020

11 Jan 2021 | Humeurs

Au revoir 2020, tu as été agaçante, éprouvante, contaminante… Mais pas que : tu nous as donné des bébés tout neufs et tellement beaux, de nouveaux amoureux fous de bonheur, du temps pour réfléchir…

Tu nous laisses incrédules et bien amers. En fait, on n’avait pas prévu ça ! Sur cette jolie planète bleue l’homme voudrait être le maître et tout contrôler, et à nos dépends cette année tu nous rappelles qu’on n’est pas là pour ça ! Peut-être est-ce le message que tu nous passes petite planète bleue : te respecter, rester à notre place et vivre le moment présent tout simplement ! Peut-être pas…

Bonjour 2021, je t’espère rassurante, aimante, abondante, craquante…

Comme chaque début d’année, un des thèmes de cette lettre sera la famille, je parlerai également de détermination et Xavier, mon naturopathe préféré, vous donnera ses précieux conseils.

Je vous embrasse et vous souhaite du fond du cœur une année amoureuse, voyageuse, joyeuse, pas trop sérieuse…

Mon cadeau de 2021 : Le conte des 4 bougies

Ce conte m’a été envoyé pour la nouvelle année par un homme que j’aime infiniment depuis 29 ans, je me permets de le partager avec vous :

4 bougies brûlaient lentement,
Il régnait un tel silence que l’on pouvait entendre leur conversation.

La première dit : « je suis la Paix !  Personne n’arrive à me maintenir allumée… Je crois que je vais bientôt m’éteindre… »
Sa flamme diminua peu à peu, puis disparut.

La seconde dit : « je suis la Foi ! Mais dorénavant le monde pense que je ne suis pas indispensable… Ça n’a pas de sens que je reste allumée plus longtemps… »
Et sitôt qu’elle eu fini de parler, une brise légère souffla sur elle, et la flamme s’éteignit.

La troisième bougie se manifesta à son tour : « je suis l’Amour ! Mais je n’ai plus de force pour rester allumée. Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Ils oublient même d’aimer ceux qui sont proches d’eux… »
Et sans bruit, elle s’effaça à son tour.

Alors entra un enfant qui vit les trois bougies éteintes.
« Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler. Vous deviez rester allumées jusqu’à la fin »
Et une larme glissa le long de sa joue… »

Alors la quatrième bougie murmura : « n’aies pas peur ! Tant que j’ai la flamme, nous pourrons rallumer les autres bougies car le suis l’espoir ! »
Alors les yeux brillants, l’enfant prie la bougie de l’espoir et ralluma les trois autres.

Que l’espoir ne s’éteigne jamais à l’intérieur de NOUS…
Et que chacun de nous sache de temps en temps être un enfant… Pour raviver l’Espoir, la Foi, la Paix et l’Amour…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 5

Newsletter

En vous abonnant à ma newsletter, vous recevrez mes lettres, articles et vidéos.

Votre E-Mail ne sera communiquée à aucun tiers. Pour vous désinscrire, consultez la page RGPD et Cookies.

Vous êtes bien inscrit.e sur ma Newsletter, Merci.