Doctolib
loader image

Infantilisation

3 Mar 2021 | Article

Il y a quelques jours en feuilletant un magazine, le titre d’un article attire mon attention : « Comment appliquer correctement du gel hydroalcoolique sur ses mains ?».

Je me demande d’abord si j’ai bien lu, est-ce sérieux ? Mais oui j’ai bien lu, tout est expliqué par le menu : fréquence, quand, comment, pourquoi, où etc… Dois-je en rire ? Accuser le magazine d’écrire des futilités ou au contraire le remercier de ce cours passionnant ??? Suis-je bête ? N’ai-je pas besoin d’apprendre à appliquer du gel sur mes mains ?

Je me souviens d’un amoureux, j’avais 55 ans, lui 8 de +, je rangeais tranquillement la vaisselle du dîner dans le lave-vaisselle quand il arrive près de moi et commence à m’expliquer avec force détails comment ranger dans un lave-vaisselle ! Je n’en crois pas mes oreilles ! J’ai 55 ans, un lave-vaisselle depuis toujours, il y aurait une méthode ultra performante pour remplir un lave-vaisselle ? Même mes enfants, dès l’âge de 7 ans, rangeaient le lave-vaisselle sans qu’il n’y ait eu de dégâts majeurs ou de leçon particulière à donner ! A qui avais-je à faire : un misogyne ? Un être supérieur ? Un surdoué du lave-vaisselle ? C’est peut-être un détail mais je me suis dit : « ça va pas le faire ! »

Et puis il y a aujourd’hui : masque obligatoire, fenêtre à ouvrir, heure de retour à la maison, façon de travailler, vaccin, gel hydroalcoolique imposés… Restos, cinéma, musés, voyages, théâtres interdits…

Et les entreprises : contrôle, procédure, méthode, reportings et règles en tout genre, évaluation en fin d’année poussant le vice à se noter soi-même et à comparer avec la note donnée par son supérieur, distribution d’awards, prix et bons points.

Quel que soit le cas de figure : article, conjoint, société, entreprise, on nous fait ressentir que l’on est incapable de faire correctement, qu’il faudrait nous tenir la main, pour tout, comme un enfant. On nous dit que l’on n’est pas capable de faire les choses de manière autonome. On n’a pas confiance en nous !

Et nous adultes, surveillés, suspectés de mal faire, contrôlés que nous sommes nous souffrons. Et c’est bien normal.

Alors ! Pour que le monde aille mieux si nous commencions tous, tout simplement, par nous faire confiance.

Vraiment je crois que tout changerait, nous serions plus efficaces, plus créatifs, plus épanouis, nous déplacerions des montagnes parce-que nous serions reconnus responsables !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43 − = 37

Newsletter

En vous abonnant à ma newsletter, vous recevrez mes lettres, articles et vidéos.

Votre E-Mail ne sera communiquée à aucun tiers. Pour vous désinscrire, consultez la page RGPD et Cookies.

Vous êtes bien inscrit.e sur ma Newsletter, Merci.