Doctolib
loader image

Nos ados et la colère

15 Mar 2019 | Article

L’adolescence est l’âge où tout change : le corps se transforme, la sexualité prend sa place, le besoin d’autonomie s’affirme, et c’est bien normal ! Tout ceci ne se fait pas sans bousculer l’enfant. Et c’est souvent dans la sphère familiale que s’exprime la colère, d’abord parce-que c’est l’endroit où il peut le faire en toute sécurité, mais aussi parce-que c’est le seul moyen qu’il a pour exprimer ses frustrations, pour se séparer de ses parents (lire mon article « nos adolescents, quand s’inquiéter ? »), pour évacuer ses sentiments d’injustice ou de jugement qu’il éprouve.

La colère est aussi soudaine qu’impressionnante, les portes claquent, les décibels fusent, elle redescend aussi vite qu’elle est montée. Même si ce n’est pas drôle, pas d’inquiétude… Ces moments d’opposition et d’agressivité sont salutaires, l’adolescent à sa manière se construit, s’individualise, s’autonomise, construit sa personnalité et son mode de pensée. Nous le savons tous, à l’adolescence, les conflits sont inévitables et nécessaires !

Il est en général en colère contre lui-même. Pour l’aider : renforcez son estime de lui, reconnaissez-le comme une personne unique et dites-lui, comprenez-le, respectez son territoire, ne le jugez pas sévèrement, il fait comme il peut pour traverser cette période éminemment compliquée, donnez-lui le droit à l’erreur.

Pas toujours facile ! Souvenez-vous de votre adolescence.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

79 − = 77

Newsletter

En vous abonnant à ma newsletter, vous recevrez mes lettres, articles et vidéos.

Votre E-Mail ne sera communiquée à aucun tiers. Pour vous désinscrire, consultez la page RGPD et Cookies.

Vous êtes bien inscrit.e sur ma Newsletter, Merci.