loader image

Psychothérapie, pour s’aimer !

22 Mar 2023 | Article audio

Je vais m’appuyer sur mon expérience pour faire ressentir les bienfaits infinis de la psychothérapie et vous montrer les raisons multiples de consulter.

J’ai toujours rêvé de faire une psychothérapie, pour 2 raisons… je me destinais à ce métier, j’avais ça en moi, je le voulais plus que tout… et puis il y avait ce vide dont je vous parle dans l’article dépression, je voulais non seulement comprendre mais résoudre et surtout me battre pour aller mieux, j’avais besoin d’aide et je le savais.

Alors très jeune, j’entame une psychothérapie. Je me demande si je ne suis pas tombé en amour de la psychothérapie, tellement c’était bien… tellement j’ai compris que je n’étais plus seule… tellement j’ai appris à envisager la vie autrement… tellement j’ai appris à aimer les autres tels qu’ils étaient… tellement j’ai appris qu’une éducation pouvait détruire et qu’on avait le droit de la rejeter, de s’autoriser à penser par soi-même et à faire en fonction de ses ressentis sans se soucier du regard de l’autre… et aussi :

Que je n’étais pas seule, qu’il y avait à dans ce cabinet quelqu’un qui écoutait ce que je disais et qu’il n’en négligeait pas l’importance, quel que soit le sujet.

Que j’étais importante, mon bien-être comptait, que la seule personne à qui j’avais à obéir c’était moi et que moi.

Que j’avais une arme… le rire, l’autodérision, tant de choses passent par le rire, une façon de reconnaître ses défauts et problèmes, de prendre de la distance, de faire passer des messages et de se faire du bien. J’ignorais encore que j’avais l’écriture.

Petit à petit j’ai compris, ce qui n’allait pas et pourquoi. Ça ne m’a pas forcément donné toutes les solutions, mais comprendre c’est déjà beaucoup, on voit les choses venir, on peut anticiper se protéger.

J’ai appris à être tolérante avec moi-même et les autres et ça n’a pas de prix ! prendre les gens comme ils sont et accepter les différences, c’est tellement riche… surtout, surtout ne pas être bornée !

Ça m’a rendue intelligente, intelligente de tellement d’angles de vue… c’est tellement important. J’ai tellement grandi, pas n’importe comment, en devenant meilleure.

Ça m’a soulagée d’être entendue, de ne pas être jugée, d’être comprise, respectée pour qui je suis, de savoir que j’étais unique et digne d’amour.

J’ai appris à accueillir mes émotions, me donner le droit d’être triste, en colère, mécontente, blessée mais aussi vivante, amoureuse, étonnante, drôle.

Je m’aime maintenant, consciente de mes imperfections dont je me fiche.

Je me suis acceptée et ai accepté d’être différente, unique surtout.

J’ai compris différemment et me suis libérée des diktats de l’éducation et de la société.

Et puis ça m’a permis d’oser, d’oser dire non, d’oser changer de job, d’oser aimer multiple, d’oser quitter, d’oser ma différence.

J’ai vite compris que la psychothérapie ne ferait pas à ma place, mais peu importe je suis libre !

Vous aussi prenez ce temps pour vous, ce temps de la psychothérapie pour moins souffrir, pour grandir, pour faire face, pour aimer mieux, pour construire votre vie à votre image, pour arrêter d’avoir peur, pour décider, pour Vous aimer.

Vous êtes uniques, ne l’oubliez jamais !

J’aime : la chanson d’Hélène

J’ai toujours aimé les paroles de cette chanson, des mots qui sonnent doux et tendres pour une séparation.

Ce soir nous sommes Septembre
Et j’ai fermé ma chambre
Le soleil n’y entrera plus
Tu ne m’aimes plus

Là haut un oiseau passe
Comme une dédicace
Dans le ciel…

Je t’aimais tant Hélène
Il faut se quitter
Les avions partiront sans nous
Je ne sais plus t’aimer Hélène

Avant dans la maison
J’aimais comme nous vivions
Comme dans un dessin d’enfant
Tu ne m’aimes plus

Je regarde le soir
Tomber dans les miroirs
C’est ma vie

C’est mieux ainsi Hélène
C’était l’amour sans amitié
Il va falloir changer de mémoire
Je ne t’écrirai plus Hélène

L’histoire n’est plus à suivre
Et j’ai fermé le livre
Le soleil n’y entrera plus
Tu ne m’aimes plus

 

Les Choses de la vie
Paroles de Jean-Louis Dabadie
Musique de Philippe Sarde

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 − 22 =

Newsletter

En vous abonnant à ma newsletter, vous recevrez mes lettres, articles et vidéos.

Votre E-Mail ne sera communiqué à aucun tiers. Pour vous désinscrire, consultez la page RGPD et Cookies.

Vous êtes bien inscrit.e sur ma Newsletter, Merci.