Doctolib
loader image

Votre vérité

3 Mar 2021 | Article

Il est vrai que je suis née il y a longtemps… Mais quand même on m’en a asséné des vérités qui n’avaient pas de sens :
– Le sexe faible !
– Des êtres supérieurs !
– L’homosexualité, une maladie !
– Aimer ses parents comme un devoir !
– L’amour éternel !
– …

J’étais petite et quelque chose m’échappait : pourquoi les filles c’est moins bien que les garçons ! Comment on fait pour aimer son papa quand il est méchant avec vous ! Comment on fait pour aimer sa maman quand elle vous a trahi ! Pourquoi dans la nature les animaux ne se soucient pas du sexe pour faire l’amour ! Pourquoi maman ne peut plus supporter papa ! Et la couleur de peau, ça fait une différence ! J’étais paumée !!
J’ai grandi…
J’ai compris qu’il n’y avait pas de vérité.

J’ai compris que ce qui est important c’est ce qu’on ressent, et qu’on ne ressent pas toujours la même chose et que ce n’est pas grave, ça change, ça évolue, on prend des coups, on tombe, on souffre, on vit, on grandit, on aime, on désaime… C’est comme ça ! Et c’est bien !

C’est ce que vous venez analyser avec moi, vos doutes, vos peurs vertigineuses, vos inutiles culpabilités, vos souffrances infinies, vos touchantes faiblesses. Vous venez faire la paix avec votre ressenti et vous autorisez à vivre, tant pis si ce n’est pas logique, tant pis si ce n’est pas bien, tant pis si ça froisse des susceptibilités.

C’est compliqué cette contradiction entre ce qu’on nous apprend et ce qu’on ressent, il faut déconstruire et c’est un long chemin.

Un conseil, un seul : ne doutez jamais de votre ressenti, il est votre vérité !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 + = 58

Newsletter

En vous abonnant à ma newsletter, vous recevrez mes lettres, articles et vidéos.

Votre E-Mail ne sera communiquée à aucun tiers. Pour vous désinscrire, consultez la page RGPD et Cookies.

Vous êtes bien inscrit.e sur ma Newsletter, Merci.